ON BAISSE LES PRIX !! -10% SUR TOUT LE SITE
Fin dimanche 15 avril a 23h59
le symbolisme de la mort dans les bijoux | Santa Muerte

le symbolisme de la mort dans les bijoux

Le symbolisme de la mort a toujours été présent dans les bijoux à travers l'histoire, en raison de son association avec la finitude de la vie humaine et la continuité de l'existence au-delà de la mort. Dans de nombreuses cultures, les bijoux étaient considérés comme des objets protecteurs et apaisants, souvent portés pour assurer une transition paisible vers l'au-delà.

 

collier santa muerte

Collier Santa Muerte

 

 

L'un des symboles les plus couramment associés à la mort dans les bijoux est le crâne. Les crânes sont souvent utilisés pour représenter la mort, la mortalité et la prise de conscience de la propre finitude. Ils peuvent également être associés à la protection et à la prospérité, symbolisant la résurrection et la vie après la mort.

Les ossements et les os sont également des symboles couramment utilisés pour représenter la mort. Ils peuvent être intégrés dans les bijoux pour symboliser la solidité de la mort et la persistance de l'âme au-delà de la vie physique. Les os peuvent également être associés à la force et à la puissance, symbolisant la continuation de l'existence au-delà de la mort.

 

Les bijoux associés a la mort chez les égyptiens

 

Les ankh, un symbole égyptien ancien, sont souvent associés à la vie éternelle et à la protection contre la mort. Les ankh étaient souvent portés comme bijoux pour assurer une transition paisible vers l'au-delà, et étaient considérés comme des objets apaisants pour les morts.

Les Égyptiens anciens avaient une fascination pour la vie après la mort, et les bijoux jouaient un rôle important dans les rituels funéraires. Les bijoux étaient souvent enfouis avec les morts pour les aider dans leur voyage dans l'au-delà.

Les bijoux les plus couramment associés à la mort étaient les colliers d'amulettes, qui étaient considérés comme porteurs de pouvoirs magiques. Les amulettes étaient souvent en forme d'animaux ou de divinités associées à la protection et à la vie après la mort, comme Anubis, le dieu des morts, ou Isis, la déesse de la maternité et de la protection.

 

collier tete de mort

Collier Cimi

 

 

Les bracelets étaient également populaires, en particulier les bracelets scarabée, qui étaient considérés comme symbolisant la résurrection et la vie éternelle. Les scarabées étaient souvent gravés avec des inscriptions rappelant les prières et les formules magiques nécessaires pour aider le défunt dans son voyage dans l'au-delà.

Les bagues étaient également courantes, souvent gravées avec des hiéroglyphes ou des symboles associés à la vie après la mort, tels que les oiseaux-dieux ou les signes solaires. Les bagues étaient souvent fabriquées en or ou en argent, qui étaient considérés comme des métaux purs et durables, symbolisant la vie éternelle.

En outre, les pendentifs étaient souvent utilisés pour protéger le défunt contre les mauvais esprits et les morts violentes. Les pendentifs étaient souvent en forme de cœur et symbolisaient le cœur de la personne décédée, qui devait être protégé pour assurer la résurrection.

Enfin, les bijoux de tête étaient également couramment utilisés dans les rituels funéraires. Les diadèmes et les couronnes étaient souvent en or et incrustés de pierres précieuses, symbolisant la royauté et la divinité du défunt dans l'au-delà.

 

Les bijoux associés a la mort dans les civilisations pré colombiennes

 

collier-quetzalcoatl

Collier Quetzalcoatl

 

Les civilisations précolombiennes de la Méso-Amérique avaient des bijoux associés à la mort qui étaient utilisés pour de nombreuses raisons différentes. Les bijoux, tels que les colliers, les bracelets, les boucles d'oreilles et les pendentifs, étaient souvent utilisés pour honorer les défunts et célébrer leur passage dans l'au-delà.

Les Aztèques, par exemple, croyaient que les défunts devaient subir un long voyage pour arriver dans l'au-delà, et ils offraient souvent des bijoux en or pour les aider à se déplacer dans ce monde. Les Mayas, quant à eux, croyaient que les bijoux étaient importants pour les défunts car ils les protégeaient contre les mauvais esprits et les aidaient à atteindre leur nouvelle vie. Les bijoux étaient souvent enterrés avec les défunts ou placés dans des tombeaux pour les protéger.

Les bijoux associés à la mort étaient également utilisés pour célébrer les cycles de la vie et de la mort. Par exemple, les Aztèques célébraient le cycle de la vie et de la mort avec des fêtes annuelles, appelées "Xochiquetzal", durant lesquelles ils portaient des bijoux associés à la mort et dansaient pour honorer leurs défunts. Les Mayas, quant à eux, utilisaient des bijoux associés à la mort pour célébrer le passage des défunts dans l'au-delà, en célébrant avec des fêtes et des rituels durant lesquels les bijoux étaient offerts en sacrifice.

De plus, les bijoux associés à la mort étaient souvent utilisés pour représenter le statut social et la richesse de leur porteur. Les personnes les plus riches et les plus puissantes de ces civilisations portaient souvent des bijoux en or pour montrer leur richesse et leur statut social élevé. Les bijoux étaient également utilisés pour représenter leur lien avec leurs ancêtres et pour les honorer.

 

Dans la religion catholique :

 

Dans la religion catholique, les bijoux associés à la mort sont des symboles importants de la foi et de la spiritualité. Ils rappellent la vie éternelle promise par le Christ et aident les croyants à se rappeler de la mort comme un passage vers un avenir meilleur. Certains des bijoux les plus couramment associés à la mort dans la religion catholique incluent :

  1. La croix : La croix est le symbole le plus important de la religion catholique et représente la mort et la résurrection du Christ. Les croix peuvent être portées comme bijoux ou accrochées aux murs des maisons et des églises.

collier croix

 

  1. Le crucifix : Le crucifix est une croix avec une statue du Christ crucifié. C'est un symbole de la souffrance du Christ pour le salut des hommes et représente la mort comme une opportunité de rédemption.

  2. Le crâne : Le crâne est un symbole de la mort et rappelle aux croyants que la vie est éphémère. Les crânes sont souvent associés à la méditation sur la mort et la vie éternelle.

  3. Le scapulaire : Le scapulaire est un morceau de toile attaché à un cordon autour du cou et porté en dessous de la chemise. Il représente la protection divine et est souvent associé à la dévotion à la Vierge Marie.

  4. Le rosaire : Le rosaire est un chapelet utilisé pour prier et méditer sur les mystères de la vie du Christ. Il est souvent associé à la mort et à la vie éternelle car les prières du rosaire sont concentrées sur la rédemption.

  5. Le linceul : Le linceul est un voile enveloppant le corps d'un défunt avant son enterrement. Il représente la mort physique et le passage vers la vie éternelle.

Ces bijoux sont importants pour les croyants catholiques car ils les aident à se rappeler de la mort comme une partie naturelle de la vie et un passage vers un avenir meilleur. Ils offrent également une source de réconfort et d'inspiration pour les croyants qui cherchent à vivre une vie spirituelle plus profonde. Enfin, ils aident à maintenir la foi et la dévotion envers Dieu, en particulier lors de moments difficiles, comme la perte d'un être cher.

 

Dans les gangs de motards :

 

Le symbolisme de la mort est une partie importante du culte du motard et est souvent associé à la culture des gangs de motards et des bikers. La mort est souvent associée à la liberté, à la transgression des normes sociétales et à la non-conformité. Les bikers considèrent souvent la mort comme une forme de libération de la vie quotidienne et de ses obligations.

Le symbole de la mort est souvent représenté par des crânes, des os, des flammes ou des têtes de mort. Il est commun pour les bikers de personnaliser leurs motos avec ces symboles, en les peignant sur les réservoirs d'essence, les sacoches et les blousons. Les tatouages de crâne sont également très populaires parmi les bikers et sont souvent associés à la mort.

Le fait d'être membre d'un gang de motards ou d'être un biker est souvent associé à un certain nombre de risques, y compris les accidents de moto, les arrestations et les confrontations avec les autorités. Cela peut entraîner une perte de vie prématurée et, par conséquent, la mort est souvent considérée comme une partie inhérente de la vie de biker. Les bikers considèrent souvent la mort comme une étape naturelle de la vie et ne la redoutent pas, mais la considèrent plutôt comme un moyen de rejoindre leur patrie céleste.

En outre, le symbole de la mort peut également représenter le sacrifice et l'héroïsme. Les bikers considèrent souvent que leur mode de vie implique des risques et des sacrifices, et le symbole de la mort peut être vu comme une manière de les honorer. Les bikers considèrent souvent leur culture comme une fraternité et sont prêts à se battre les uns pour les autres. La mort peut également représenter le sacrifice pour la fraternité, le sacrifice pour les membres du gang.

 

Rock'n'roll ! :

 

Le symbolisme de la mort a toujours été présent dans la culture rock, reflétant la transgression, la rébellion et la recherche de sens dans un monde souvent perçu comme incohérent et chaotique. La mort peut être utilisée comme une métaphore pour les difficultés et les souffrances de la vie, ainsi que pour la liberté et la transcendance.

Dans les années 1950 et 1960, la mort était souvent associée à la rébellion juvénile et à l'opposition à la guerre froide et à la société de consommation. Par exemple, les chansons de rock 'n'roll telles que "Johnny B. Goode" de Chuck Berry et "Summertime Blues" d'Eddie Cochran ont célébré la liberté et la rébellion contre les autorités établies.

Dans les années 1970 et 1980, le punk rock a accentué ce symbolisme, en utilisant la mort comme une métaphore pour la décadence de la société et pour la résistance à la répression. Les groupes tels que The Clash, The Damned et The Sex Pistols ont utilisé la mort comme un symbole de liberté et d'individualité, en opposition à la conformité sociale et à la trahison politique.

Dans les années 1990 et 2000, le symbolisme de la mort dans le rock a continué d'évoluer, se concentrant souvent sur les thèmes de la solitude, de la tristesse et de la perte. De nombreux groupes de rock alternatif tels que Nirvana, Pearl Jam et Soundgarden ont exploré la mort comme une métaphore pour les troubles émotionnels et les questions existentielles, en utilisant les images et les paroles pour capturer la douleur et la complexité de la vie moderne.

En fin de compte, le symbolisme de la mort dans le rock reflète la tension entre la vie et la mort, ainsi que la quête de sens et de liberté dans un monde souvent chaotique et incohérent. En utilisant la mort comme métaphore, les artistes de rock peuvent explorer les aspects les plus profonds et les plus difficiles de la condition humaine, en créant une musique qui est à la fois puissante et poétique.

 

Enfin, les ailes d'ange sont souvent associées à la mort, symbolisant la transition de la vie physique à la vie spirituelle. Les ailes peuvent également représenter la liberté et la protection, symbolisant l'idée que les âmes peuvent voler librement vers l'au-delà.

En conclusion, le symbolisme de la mort dans les bijoux est riche et varié, reflétant les croyances et les espoirs des cultures du monde entier. Les bijoux sont souvent portés pour rappeler la finitude de la vie humaine, pour invoquer la protection divine face à la mort,


Article précédent Article suivant